Réunion technique sur l’habilitation à l’UGB

Août 2017

Après Ziguinchor et Thiès, la délégation de l’ANAQ-Sup dirigée par le Secrétaire exécutif, le Pr. Papa Gueye, s’est rendue à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, le Vendredi 27 juillet.

En prélude de l’atelier, la délégation a été reçue par la CIAQ avec laquelle une petite rencontre s’est tenue, sur des questions spécifiques au dispositif interne d’assurance qualité.

Le Pr. Bayedalaye KANE a prononcé un mot de bienvenue en se réjouissant de la disponibilité de l’ANAQ-Sup à venir appuyer l’UGB à chaque fois que de besoin. Ensuite, M. le Recteur a procédé à l’ouverture des travaux de l’atelier qui se tient une semaine après le lancement officiel de l’autoévaluation pour l’habilitation. Le Recteur comme le Secrétaire exécutif ont souligné l’enjeu très important lié à l’habilitation et à la reconnaissance des diplômes.

Le Pr. Papa Gueye, a fait une première présentation sur la reconnaissance et la définition de l’habilitation : « Habilitation des EES et reconnaissance des diplômes au Sénégal. » Massamba Sall SECK, Chef de Division des EES publics, lui a emboîté le pas pour les deux présentations suivantes : « L’autoévaluation : préparation, outils et réalisation » et « L’autoévaluation : rédiger le rapport et exploiter les résultats ».

Enfin, la dernière présentation : « Tableau de planification » a été partagée avec le comité de pilotage de l’autoévaluation institutionnelle.

Après chaque présentation, une liste d’intervention a été ouverte par Mme Diakhaby, Directrice de la CIAQ de l’UGB, et des questions et contributions ont été recueillies et discutées.

Les discussions ont été très orientées sur les points suivants :

  • la notion de responsabilité dans la procédure d’habilitation
  • l’implication des autorités administratives
  • les financements
  • la planification
  • l’engagement des différents acteurs
  • le respect des échéances

Pour mener à bien l’autoévaluation, une grande commission composée de 4 sous- commissions va se mettre au travail pour achever le rapport d’autoévaluation. Il a également été proposé de croiser le Plan Stratégique et le Rapport d’autoévaluation pour une concordance dans la collecte des données et une bonne articulation des deux projets, et pour éviter également un double travail.

La date retenue pour l’envoi du rapport d’autoévaluation dans le cadre de l’habilitation est Février 2018.