Atelier de partage et mutualisation des bonnes pratiques des cellules internes d’Assurance Qualité

Mars 2018

Dans la dynamique de la mise en œuvre du plan d’actions annuel 2018 du projet Shenzhen – UNESCO « Renforcement de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur en Afrique », l’ANAQ-Sup a organisé un atelier de partage et de mutualisation des bonnes pratiques en assurance qualité interne. La rencontre qui a regroupé une trentaine de participants constitués de Directeurs de Cellules Internes d’Assurance Qualité (CIAQ) et des agents techniques de l’ANAQ-Sup s’est tenue les 28 et 29 mars 2018, à Dakar.

L’atelier s’est adressé principalement aux acteurs institutionnels en charge de l’Assurance qualité interne dans les établissements d’enseignement supérieur publics et privés venant de Dakar, Bambey, Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor.

La rencontre a servi de cadre d’échange en vue de l’amélioration de la gestion de l’assurance qualité au sein des établissements par le partage et la mutualisation des bonnes pratiques, des difficultés rencontrées et des défis à relever.

Après une note d’introduction faite par le Secrétaire Exécutif de l’ANAQ-Sup, Pr. Papa Gueye, sur le dispositif d’Assurance Qualité Interne (AQI), différentes thématiques ont été déroulées pour avoir un regard croisé sur les différentes expériences et pratiques des établissements d’enseignement supérieur conviés.

Les quatre thématiques développées au cours de ces deux jours sont :

  • le dispositif d’Assurance Qualité Interne (AQI) ;
  • la stratégie d’implication des acteurs (PER, PATS, étudiants) ;
  • le processus d’auto-évaluation institutionnelle ou de programme : bonnes pratiques, défis et recommandations ;
  • le système d’information et de documentation de la CIAQ.

Les 18 présentations relatives aux sujets mentionnés ci-dessus ont permis de faire un tour d’horizon des problématiques de l’AQI et des retours d’expériences intéressantes. Les échanges ont été très enrichissants et ont montré toutes les bonnes dynamiques en matière de développement et de consolidation de la culture de l’évaluation et de l’assurance qualité au sein des établissements d’enseignement supérieur du Sénégal.

Le rapport de synthèse de l’atelier ainsi que des recommandations ont été partagées et validées par l’assistance.

Le Coordonnateur administratif et technique, M. Abdou Lahate Cissé a procédé à la clôture de l’atelier en précisant les prochaines activités du projet Shenzhen-UNESCO. Il a également indiqué que l’atelier a ainsi posé les premiers jalons de la mise en place d’une plateforme des acteurs de l’assurance qualité interne.

Avant l’allocution de M. Cissé, Pr. Abdoulaye Dramé, de l’Université de Thiès, a remercié l’ANAQ-Sup et l’UNESCO au nom de tous les participants pour cette opportunité offerte aux établissements d’enseignement supérieur de partager leurs expériences. Quant au Dr. Youssouf Ouattara, représentant de l’UNESCO, il s’est félicité de l’initiative et a remercié toute l’assistance pour la démarche participative et la générosité montrée dans le partage d’expériences.