L’ANAQ-Sup à Johannesburg

L’ANAQ-Sup à Johannesburg

 

Le Coordonnateur Administratif et Technique de l’ANAQ-Sup, M. Abdou Lahate Cissé, a participé à l’atelier de revue à mi-parcours du Projet UNESCO-SHENZHEN tenu le 19 novembre et à la rencontre régionale sur l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur en Afrique anglophone et lusophone, le 20 et 21 Novembre 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Les activités sont organisées conjointement par l’UNESCO-SHENZHEN et l’Autorité qui gère les certifications en Afrique du Sud (SAQA). La revue à mi-parcours des réalisations du Projet Shenzhen a vu la participation de 10 pays dont le Sénégal. Chaque pays a fait l’état d’avancement de la mise en œuvre de son Projet de mars 2017 à octobre 2018.

Dans le cadre de ce projet, le Sénégal est concerné par la composante 2, qui renforce la consolidation de cinq agences d’assurance qualité africaine.

M. Cissé a mis l’accent sur la réalisation de toutes les actions planifiées et qui touchaient le renforcement des capacités techniques et scientifiques des experts, des membres du Conseil scientifique et des membres des cellules internes d'assurance qualité des établissements d'enseignement supérieur. Toutes les activités qui étaient planifiées dans la première période du Projet ayant été réalisées, M. Cissé a décliné la planification des activités restantes d’ici fin 2019.

La Consultation Régionale a abordé le niveau de développement actuel de l’assurance qualité et des cadres de qualification. Elle a également permis de partager la convention d’Addis Abeba et le projet de convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications de l’Enseignement Supérieur. Des discussions ont également porté sur le rôle des Universités dans l’atteinte des ODD, notamment l’ODD 4.