Aller au contenu principal
Cérémonie d'ouverture de l'atelier RAFANAQ

RAFANAQ : mutualiser les données et pratiques entre les Agences nationales d’assurance qualité en Afrique

Soumis par Marieme le 15 November 2021

Dans le contexte actuel où l’employabilité des jeunes est la une des préoccupations majeures des économies africaines, il est important d’aller vers un renforcement de la politique d’assurance qualité de l’Enseignement supérieur en vue de promouvoir de meilleurs débouchés professionnels au niveau continental pour une compétitivité efficace et pertinente au niveau mondial.

 

Pour répondre à cette problématique, le Réseau Africain Francophone des Agences Nationales d’Assurance Qualité (RAFANAQ), créé le 20 février 2020, a organisé du 9 au 11 novembre 2021 à Dakar (Sénégal) son 1er atelier international sur le thème : « Partage et identification d’axes et d’actions de coopération pour le développement de l’assurance qualité dans les pays africains francophones ». Les membres titulaires et associés du RAFANAQ, les représentants des pays invités (Cameroun, Congo, Madagascar, Tchad et Tunisie), les représentants de l’Afrique de l’Est (IUCEA et le Réseau de l’assurance qualité de l’Afrique de l’Est) et les partenaires techniques et financiers (UNESCO, OBREAL, DAAD, AFRIQAN, Le CAMES) ont pris part, en présentiel et à distance, à cet atelier.

 

Initiée par le RAFANAQ et facilité par l’Autorité nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation du Sénégal (ANAQ-Sup), cet atelier a été organisé en collaboration étroite et avec l’appui de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), à travers son Institut de la Francophonie pour la Gouvernance Universitaire (IFGU), les directions régionales AUF Afrique centrale et Grands Lacs et AUF Afrique de l’Ouest. La rencontre avait pour objectifs :

  • De favoriser l’échange, le partage et la mutualisation des données et pratiques en Assurance Qualité ;
  • De partager les pratiques en matière d’accréditation de formations de médecine et de sciences de la santé en vue de leur harmonisation ;
  • De renforcer la collaboration entre les réseaux francophones et anglophones par l’établissement d’un pont entre le RAFANAQ et le réseau de l’assurance qualité de l’Afrique de l’Est ;
  • De favoriser le dialogue des partenaires techniques et financiers autour des objectifs en matière d’assurance qualité.

Représentant monsieur le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, à la cérémonie d’ouverture de l’atelier, le mardi 09 novembre, le Professeur Amadou Abdoul Sow, Directeur général de l'enseignement supérieur, a souligné que « cet atelier marque un tournant décisif dans le développement de l'assurance qualité de l'enseignement supérieur en Afrique à travers une redynamisation du RAFANAQ ». Pour le Professeur Lamine Gueye, Secrétaire exécutif de l'ANAQSUP et Président du RAFANAQ, "cet atelier est l'occasion de favoriser les échanges, le partage et la mutualisation des données et pratiques entre les agences nationales d'assurance qualité en Afrique". La Directrice régionale Afrique de l’Ouest de l’Agence universitaire de la Francophonie, le Professeur Ouidad TEBBAA, a rappelé que « le souhait de l’AUF est de continuer de soutenir les activités du RAFANAQ qui sont essentielles pour la création d’une communauté de pratiques, d’un réseau de mutualisation des pratiques et de promotion de l’assurance qualité comme un des défis majeurs qui se pose à l’enseignement supérieur. »

 

L’atelier a été marqué par la définition conjointe d’un plan d’actions 2022 – 2023 du RAFANAQ et de ses partenaires qui a ensuite été adopté à l’unanimité par l’Assemblée Générale. Les représentants des pays invités ont également profité de la rencontre pour émettre le souhait de leurs pays d’être membres du réseau afin de renforcer la coopération au niveau continental et de contribuer à la mutualisation des données et pratiques en assurance qualité externe en Afrique, pour une meilleure efficacité des systèmes d’enseignement supérieur et de recherche.